Fondements

MuGaMuShin (sans ego sans intention),
HeiJoShin (l’esprit toujours calme),
FuDoShin (l’esprit imperturbable, sans peur),

Ceux sont les trois concepts fondateurs du Jiyûkempo.

On travaille sur son ego, ses peurs ses croyances. Les moyens techniques sont principalement le contrôle de la force, de la vitesse donc de la violence.
Pratiquer le jiyûkempo, c’est dire où nous pensions être, accepter de voir où nous sommes réellement et comprendre où nous devrions être.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :